Des mots à la bougie

10 avril 2015

Sophie Kinsella - Nuit de noces à Ikonos

                                                         



 En apprenant l'énième rupture amoureuse de sa petite sœur Lottie, Fliss se met en mode action.

Étape 1 : mettre à l'abri les vases en cristal le temps que Lottie donne libre cours à sa colère

Étape 2 : la freiner dans ses envies de tout envoyer valser/s'exiler sur une île déserte/entrer dans une secte

Étape 3 : prévoir quelques soirées pyjama en attendant qu'elle trouve un nouveau fiancé. 

Un plan bien rodé qui a fait ses preuves. Sauf que cette fois...

Coup de fil de Lottie : surprise, elle vient de trouver un mari ! Un vague flirt d'autrefois ! Et tous deux sont en route pour une lune de miel dans un sublime hôtel en Grèce ! 

Catastrophe. Fliss en est sûre, Lottie a fait le pire des choix. Une seule solution : empêcher à tout prix que les deux tourtereaux consomment leur union express et faire annuler le mariage. Et pour saboter la nuit de noces, Fliss a plus d'un stratagème en réserve...


  J'ai été déçu par ce nouveau roman de Sophie Kinsella. Je suis une fan inconditionnelle de tous ses livres, de sa série L'accro du shopping ! Évidemment mais là pour la première fois je me suis ennuyée. L'histoire est basée sur les déboires sentimentaux de deux sœurs. La première Lottie n'attend qu'une chose que son petit ami Richard la demande en mariage et la deuxième Fliss est en plein divorce, qui plus est ne se passe pas bien du tout. L'originalité vient du fait que le roman est partagé entre les points de vu de Lottie et de Fliss ainsi le lecteur est toujours présent dans l'action et n'est pas laissé au dépourvu. Cependant l'histoire en elle-même mets du temps à se mettre en place, ce qui fait qu'arrivé au milieu du livre il n'y a toujours pas de nuit de noces ! Les personnages sont bien développés, de fond en large un peu trop même. Les situations comiques sont nombreuse mais malheureusement trop évidente, je n'ai ri qu'à deux reprises il me semble et la fin est très prévisible. C'est un roman sympathique sans plus que je ne relirai pas dommage !

 

 

 

 


Posté par mulanmaya à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 mars 2015

Nos étoiles contraires - John Green

 

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.  Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.


 

  J'avais beaucoup d’appréhension en commençant le livre. J'avais peur que l'auteur aborde le sujet du cancer et de la maladie d'un point de vu trop larmoyant. Mais en fait j'ai été agréablement surprise.

Les personnages sont très attachant et ont énormément d'humour ils réussissent à nous faire oublier ne serait-ce qu'un instant leur maladie. Hazel est une ado ordinaire ,si on fait abstraction de  la bonbonne d’oxygène qu'elle transporte en permanence avec elle. Sa rencontre avec Gus va tout changer. Il est tellement optimiste qu'il réussit à vous donner le sourire mais surtout il va complètement chambouler la vie de Hazel, la vision qu'elle en avait et les projets qu'elle croyait ne plus avoir. J'ai adoré la relation de Hazel avec ses parents, malgré l'inévitable ils ne laissent rien transparaître de leur tristesse.

  C'est une histoire fraîche et pétillante, avec beaucoup d'émotions bien sûr je n'ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes mais c'était inéluctable. La fatalité apparaît très peu même si  parler du cancer d'une façon simple et sans trop être mélodramatique est possible.

  J'ai adoré !

Posté par mulanmaya à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2015

Ephémère : Le dernier jardin T1 - Lauren DeStefano

L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies. Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames. Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête : fuir. Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.


  Une dystopie sous fond de maladie incurable où les filles atteignent à peine l'âge de 20 ans et les garçons meurent à 25 ans. On est plongé au cœur de l'histoire dès le début avec Rhine jeune fille de 16 ans enlevée pour être mariée de force à un homme qu’elle ne connait pas avec deux autres filles l'une âgée de 18 ans et l'autre de 13 ans. Ce qui est dérangeant et met mal à l'aise ce n'est pas seulement l'âge de la plus jeune mais la manière dont ça se déroule. D’un côté on a les orphelins très pauvres et de l’autre les riches de la première génération cherchant à tout prix un remède pour leurs enfants. Le roman est pratiquement un huis-clos, le lecteur est enfermé avec Rhine dans cet immense manoir avec ses sœurs épouses. La question de ce roman est de savoir comment l’héroïne va se comporter avec ce mari qu'elle n'a pas choisi mais surtout comment va-t-elle faire pour s'en sortit ? Elle est très pragmatique et sait qu'elle doit faire des choix pour tenter de survivre. Il y a très peu de personnages, Rhine est souvent seule donc parfois, elle évoque son passé notamment avec son frère,  le déroulement de l’histoire est un peu lent. Rhine a quelques alliés dont Gabriel un des serviteurs, dommage que leur relation ne soit pas un peu plus développé, on reste sur notre faim !

  Dans l’ensemble cette histoire est agréable à lire et évidemment on veut lire la suite !

Posté par mulanmaya à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2015

Nom de code : Verity - Elizabeth Wein

Nom de code Verity

Je dirai toute la vérité. Je n’ai plus que deux semaines à vivre. Après, vous m’exécuterez.

Car la mort est le sort que les nazis réservent à leurs ennemis, n’est-ce pas ? Et j’ai été prise en flagrant délit d’espionnage... Je n’ai pas d’autre choix que de livrer tout ce que je sais. Je ferai tout, absolument tout pour éviter un nouvel interrogatoire du capitaine SS von Linden.



Tout a commencé le jour où j’ai rencontré mon amie Maddie. C’est elle, le pilote qui m’a conduite jusqu’ici. Folles que nous étions, nous avons tenté d’envahir la France à nous deux.

Nous formions alors une équipe du tonnerre.


                                     


 

  J'ai beaucoup aimé ce roman très touchant et emprunt de réalisme grâce au contexte de la 2nd guerre mondiale. L'histoire se déroule en France mais la trame du roman ne se met pas en place tout de suite et l'action tarde à arriver et elle se passe principalement en Angleterre. La narratrice aux multiples pseudonymes raconte à ses geôliers pourquoi elle est là et pour ce faire doit commencer depuis le début ,sa rencontre avec Maddie l'aviatrice. Le livre se situe dans le milieu aéronautique avec beaucoup de termes techniques sur les avions ainsi que sur le protocole en tant de guerre. On en apprend beaucoup sur le rôle de l'aviation militaire pendant la guerre et notamment celui occupé par les femmes. L'ambiance est assez pesante et on peut parfois se sentir mal à l'aise dans la peau de la narratrice prisonnière et enfermée obligée de dévoiler tout ce qu'elle sait pour éviter d'être torturée même si on se doute que ça a déjà été le cas. La deuxième partie du roman est racontée par une autre narratrice et l'action est plus prenante moins explicative bien qu'elle fut nécessaire pour la compréhension de l'histoire. Les personnages secondaires sont très peu développés, les femmes sont à l'honneur.

  On sort de cette lecture bouleversé mais également très touché par cette part sombre de l'histoire.

 

 

 

Posté par mulanmaya à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2015

The 5th wave - Rick Yancey

The 5th wave

 

After the 1st wave, only darkness remains. After the 2nd, only the lucky escape. And after the 3rd, only the unlucky survive. After the 4th wave, only one rule applies: trust no one.

Now, it's the dawn of the 5th wave, and on a lonely stretch of highway, Cassie runs from Them. The beings who only look human, who roam the countryside killing anyone they see. Who have scattered Earth's last survivors. To stay alone is to stay alive, Cassie believes, until she meets Evan Walker. Beguiling and mysterious, Evan Walker may be Cassie's only hope for rescuing her brother--or even saving herself. But Cassie must choose: between trust and despair, between defiance and surrender, between life and death. To give up or to get up.

 

 


 

 

J'avais entendu parlé de ce roman depuis quelques mois et je me suis finalement lancée le mois dernier. C'est une dystopie basée sur l'invasion d'extraterrestres sur la Terre et qui au passage ont décimé plus d'un quart de la population, ils sont aussi appelés "les autres" par l'héroïne. Nous n'avons aucune information sur leur apparence , ce qui fait planer le mystère sur leur véritables identité, qui sont-ils et d'où viennent-ils? Le roman est centré sur le personnage de Cassie, on en apprend un peu plus sur son parcours et sa famille. Au fur et à mesure on comprend un peu plus ses motivations. Elle est déterminée et forte malgré ses 16 ans rien ne peut l'arrêter pour découvrir ce qui est arrivé à son frère et tenir sa promesse de le ramener. En parallèle nous avons l'histoire d'un autre garçon, zombie, qui d'une manière ou d'une autre est lié à Cassie.

La première partie du roman est plutôt descriptive sous forme de flash-back, il n'y a pas beaucoup d'action mais cela permet de s'attacher à Cassie. J'ai beaucoup aimé ce personnage à qui on peut se comparer ( dans l'éventualité d'une attaque extra-terrestre bien sûre!). Sa rencontre avec Evan va tout changer, sa relation avec lui apporte un peu de légèreté dans cette ambiance pesante. L'environnement est militaire, beaucoup d'armes et de termes militaires c'est ce que j'ai le moins aimé. J'ai préféré la partie qui concerne Cassie qui malgré la solitude qu'elle ressent a plus de liberté par rapport à zombie. On pourrait comparer le camp militaire où il se trouve lui et ses camarades à Camp Haven (jeu de mot assez ironique) à un boot camp américain. Le jeune âge des enfants est assez stupéfiante étant donné qu'ils doivent manipuler des armes à feu et subissent des privations. Le destin de ces personnages est captivant, on a envie de savoir la suite à tout prix. Au fur et à mesure des pages il y a des révélations surprenantes qui nous aide à mieux comprendre l'histoire et le déroulement des 4 premières vagues. Au final la connexion entre les personnages se fait naturellement. Hâte de lire le tome 2!

The 5th Wave: The Infinite Sea (Book 2) est déjà disponible.

Un film est prévu pour 2016!

Posté par mulanmaya à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :